Comment prot├ęger ses plantes en hiver ?

L’hiver approche à grands pas : les températures commencent à baisser, le vent souffle de plus en plus fort et la neige va bientôt se mettre à tomber. Il est temps de protéger les plantes du froid. Comment ? En les mettant à l’abri et en les isolant du gel et du froid tout en veillant à leur fournir une aération suffisante. Voici quelques conseils pour protéger les plantes en hiver dans les règles de l’art.

Le paillage d’hiver, une protection hivernale efficace

Le paillage d’hiver agit comme un matelas isolant et consiste à protéger les plantes du gel en plaçant des matériaux minéraux à leur pied : feuilles mortes, foin, fougères, paille coupée ou hachée, rameaux broyés...

Quand et comment procéder : en milieu d’automne, lorsque le sol est encore sec et chaud. Pour ce faire, étalez une couche épaisse de matériau isolant (de 10 à 20 cm) sur le sol, tassez-le et maintenez-le en place en utilisant une bêche. Le paillage vise à retenir la chaleur et à ralentir le refroidissement du sol. Si vous vous y prenez trop tard, c’est l’effet contraire qui se produira, car dans ce cas, le paillage « emprisonnera » le froid.

Protéger les plantes du froid avec un voile d’hivernage

Le voile d’hivernage est un film en polypropylène non tissé que l’on utilise pour protéger les plantes en hiver. Sa densité varie de 10g/m² à 60g/m² : plus sa densité est importante, plus le voile est efficace. Léger, perméable à l’air et à l’eau, il laisse passer la lumière et permet aux plantes de respirer. Permettant de gagner jusqu’à 4 degrés, le voile d’hivernage est préconisé pour les arbustes délicats, les plantes en pot et les cultures fragiles de votre potager.

Mode d’emploi : pour bien protéger les plantes du gel, enfermez-les et maintenez le voile en le ficelant. Pour les plantes les plus fragiles, n’hésitez pas à doubler, voire tripler l’épaisseur.

Des manchons à rembourrer pour protéger les plantes en hiver

Le manchon à rembourrer est la solution idéale pour protéger les plantes exotiques gélives, c’est-à-dire qui ne supportent pas les températures entre 0 et -5 °C. Cette protection montée sur des arceaux agit comme le voile d’hivernage et se place autour des troncs fragiles. Pouvant être en voile, en toile de jute ou en plastique, il doit être suffisamment large pour pouvoir être rempli de paille, de feuilles sèches ou de fougères. Toutefois, autant que possible, évitez le plastique, car il retient l’humidité. Particulièrement recommandé pour les palmiers tels que le bananier, le Cycas ou encore le Sabal.

Mettez vos plantes en pot à l’abri du froid et du gel


Pour protéger les plantes en hiver, faites rentrer vos plantes en pot les plus fragiles dans un local frais, aéré et assez éclairé. Cela peut être un garage, une cabane de jardin, une dépendance ou idéalement une véranda. En l’absence d’un local approprié, vous pouvez regrouper vos plantes près d’un mur à l’abri des vents et les surélever pour qu’elles ne soient pas directement en contact avec le sol gelé. Protégez les plantes du gel avec un voile d’hivernage et appliquez un paillis à leur pied.